En route pour le NBC studio tour.

Honnêtement, à part avoir cherché pendant 20 min où était l'entrée dans ce satané Rockfeller Center, je ne me souviens pas de grand chose concernant ce tour. Nous avions deux femmes guides, qui prennaient le relais l'une après l'autre au fur et à mesure qu'on passait dans des studios, et nous étions un groupe d'une bonne trentaine de personnes. Nous avons vu défiler les studios de shows télé que nous ne connaissons pas, donc on repassera pour le coté magique.. Je pense qu'il faut avoir une bonne culture américaine pour apprécier le tour. On était devant des décors de plateau télé inconnu, donc ca faisait ni chaud ni froid. Ensuite une des personnes du groupe s'est prêtée au jeu de présenter les news en lisant un prompteur, c'était le seule moment véritablement sympa, au moins pour une personne ou deux par groupe... Aucun interêt pour le reste, si ce n'est de passer par la boutique pour acheter des souvenirs Friends ou Dr House... Mais encore une fois, c'était compris dans le pass !

Départ pour le wallstreet tour.

La guide nous remet un écouteur avec une mini radio. Elle va parler dans le micro, ainsi nous l'entendrons, ou que nous soyons dans le groupe. Ce serait bien si le son n'était pas coupé à chaque pas que je fais... La guide est très difficile à comprendre, donc au bout d'un certain temps on déccroche. Mais au moins nous apprennons que le building one est deux fois moins large et deux fois moins haut que ne l'était une tour du WTC, autant dire que les dimensions des tours jumelles atteignent des sommets qui sont absolument inenvisageable pour qui me les a vu de leur temps.

On mangera un mac do pas très loin du WTC, puis, alors que nous souhaitons visite le site, nous apprennons que bizarement ce jour là, il y a foule et qu'on ne peut plus acheter de billet pour voir ce qui reste des tours... On r'passera... ou pas ! Arrêt shopping chez des petits vendeurs de souvenirs hors de prix...

Pendant que Sam visite le musée de la Finance, je devais visiter le musée des indiens. Malheureusement en arrivant à l'entrée, je me rend compte que la sortie ne se fait pas au même endroit, il lui sera alors impossible de me retrouver.. Du coup je décide de l'attendre pendant une bonne heure dans un square près du musée. Je suis juste à coté de Battery Park. Tout est grillagé à cause de la tempête, mais de loin je peux voir "The sphere" cette fameuse statue, témoin de l'attentat terroriste du 11 septembre.

De là nous essayons de prendre un bus touristique CitySights NY pour visiter enfin la ville (cela fait plusieurs jours que nous n'avons pas l'occasion, car contrairement à ce qui est dit dans la publicité faite avec le New York Pass, les bus n'ont pas de canopy. Et comme il ne fait que pleuvoir, c'est pas top pour visiter... Du coup, comme cette journée est ensoleillée, tout le monde à la même idée, et nous devrons laisser passer 3 bus archi blindés qui ne prennent que 3 ou 4 personnes de la longue file d'attente, pour finir par péter un plomb sur un employé en lui disant que c'est scandaleux de ne pas mettre suffisament de bus à disposition, d'autant que ces bus ne sont pas couverts et sont donc inutilisable la plupart du temps. Le mec n'en a rien à fouttre bien sur, c'est un job comme ca. N'empêche que moi, ca contribue encore un peu plus à me flinguer mes vacances... Nous finissons pas prendre le métro, puisqu'aucune autre possibilité.

Le soir, visite de l'Empire State Building. Par chance, très peu d'attente. Les employés essayent de nous encourager à prendre les escaliers, en nous disant que si on reste dans la file on en a pour 30-45 min à attendre, tandis qu'en 15 min on arrive au sommet à pied... Perso, après une longue journée à tracer partout en ville et faire ENCORE et TOUJOURS les magasins pour Sam, je préfère attendre et prendre l'ascenceur. D'autant qu'au final, on arrive en même temps que les autres au sommet :) Il fait nuit, le vent fou est glacial, les affaires dans nos sacs manquent de s'envoler. Je me demande même comment la tour ne s'écroule pas avec une tempête pareille ! Juste le temps de faire le tour, tout est bondé, on prend une photo des 4 cotés et puis on se sauve. On ne peut vraiment pas apprécier plus que ca, trop de monde, trop de vent, trop glacial. Dommage, car la vue est à couper le souffle. New York de nuit, y'a pas à dire, c'est magnifique !