Journée musées, puisque les soldes commencent et que nous voulons éviter la foule.

La journée débute très bien au Metropolitan, équivalent de notre Louvres. Ils ont ce don pour la mise en scène. Chaque chef d'oeuvre est sublimé dans sa mise en lumière et sa mise en place, mais globalement, le musée couvre des espaces  gigantesques pour n'exposer que peu de pièces, en comparaison du Louvres.

Petit trajet dans Central park pour rejoindre le Dakota building et le strawberry Field. J'avoue que je pensais trouver quelques fleurs accrochées à une barrière du bâtiment, pensant bêtement que les fans inconditionnels de Lennon le rendraient immortel dans un hommage incessant... mais rien, absolument rien qui ne ferait soupconner la moindre présence de Lennon sur ce lieu mythique... étrange, et décevant, une fois de plus... d'autant que les rares flocons de neige se transforment en pluie désagréable.

A l'entrée du MoMa on se fait refouler à cause de notre sac à dos. On doit absolument passer par le vestiaire, c'est le début d'aprem, et il y a pour minimum 1h30 de queue. J'abandonne, disant à Sam d'y aller sans moi, puisque de toute facon, le Modern Art, c'est vraiment pas ma tasse de thé ! Il reviendra à l'hotel qu'une petite heure après, m'expliquant que le musée était archibondé de monde, et que c'était vraiment trop la galère pour apprécier quoi que ce soit. Encore un loupé...