Après une bonne nuit de sommeil, nous voilà d'attaque pour THE évènement de Sam, un match de NBA dans lequel s'affronte deux de ses équipes préférées : les Nets de Brooklyn, et les Celtics de Boston. Ca ne pouvait pas mieux tomber.

Mais avant ca, direction au Top of The Rock, où nous pourrons profiter d'un temps relativement découvert. Visibilité de 80 km, ca semble vraiment pas mal, mais quand on sait que la visibilité pr temps clair depuis l'Empire peut atteindre 130km...

Alors on grimpe. On a de la chance, à l'ouverture il n'y a quasi personne. On prend un ascenceur puis un escalator, et on arrive sur la plateforme. On se croirait un peu dans un phare, mais alors un très grand phare. J'ai beaucoup de mal à m'approcher du bord, surtout à l'étage supérieur. J'ai l'impression que la tour oscille de droite à gauche et que je vais finir par tomber avec... Mais quelle vue splendide !!!  C'est absolument magnifique. Vue sur Central Park, sur le Dakota Building, sur l'Empire et le Chrysler, sur la Freedom Tower, au fond, qui a la tête dans les nuages... c'est tout bonnement unique... un peu comme quand on se trouve face au Grand Canyon. A ce moment là, on se dit qu'on a beau voir toutes les photos du monde, il faut le vivre pour en ressentir toute la grandeur et la démesure !

Ainsi, voici que nous commencons la journée sur une note très positive, et sans regret d'avoir changé le planning en quasi dernière minute pour échanger la visite de nuit du Top of The Rock avec une visite de jour... Car en effet, tout l'intérêt ou presque réside dans le fait de voir l'Empire de jour ! Et pour ca, il faut se trouver dans le building en face !

En route pour le match !

Un long trajet en metro nous attend. Nous arrivons devant un stade immense, avec des centaines de personnes qui se dirigent au même endroit, et pourtant en 5 min montre en main on franchi le seuil et les gardes-sécurité. L'organisation de masse reste leur point fort ! Nous voilà dans la foule, avec des guitounes à sandwich tout le long du couloir circulaire. Nous cherchons notre place dans un premier temps, super bien situé, presque tout en bas, on voit super bien les joueurs !

Les écrans géants diffusent de la pub au dessus du terrains, puis les écrans remontent quand le match commence enfin. Il faut vivre l'ambiance. Ca crie de partout, les gens sont super motivés, et en meme temps, ne cessent de se lever pendant 5-15 min pour aller chercher des bières ou à manger, quitte à louper une partie importante du match. Ca mange et boit à tous les étages. Nous avons une place avec accès libre à la nourriture, et je dois avouer que le SEUL cupcake qui ne m'aura pas écoeuré à New York est celui des Nets ! Un vrai délice !

Finalement le match se termine après 3 bonne heures, qui seront tout de même passées vite, car c'est un spectacle à vivre avant d'être un match de basket.

Départ direction Flat Iron district, où le temps se couvre et le quartier devient sinistre. Mais le bâtiment est magnifique. Nous retournons du coté de Brooklyn pour avoir une vue de nuit sur la skyline, et finissons par un excellent repas japonais dans China Town.